Ces sites qui s'écoutent La part du son dans la création web ?

En motion design, on dit souvent que la bande son fait 50% du film, elle se construit généralement parallèlement au montage (avant, après, pendant) pour établir une relation forte, rythmer et aller au-delà de l'image. Quel est la part du son dans la création web ? Retour sur quelques exemples du web à écouter...

Fresque sonore et interactive, Mistral Urbain.

Il y a quelques années, on trouvait de temps en temps quelques effets sonores au survol, fonds musicaux ou bruitages sur les sites web, notamment grâce au Flash qui facilitait ces intégrations. Aujourd'hui les sites à tenter l'immersion sonore sont toujours assez rares. Outre l'aspect technique, l'intégration du son sur un site web pose des problèmes d'usage. Il est souvent jugé comme intrusif ou gênant pour les internautes, ce qui explique les réticences des webdesigners. Les thématiques qui se prêtent bien au mélange son / interaction ne sont pas très fréquentes non plus...

L'exception confirme la règle avec cette sélection de sites mêlant son, image
et interaction pour une immersion totale.

Fresque sonore et interactive, Mistral Urbain
Adresse : http://mistral-urbain.arte.tv/fr/ (indisponible)

Fresque sonore et interactive dans les rues de Marseille.

Créé à l'occasion de l'ouverture du MuCEM (Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée), ce site internet propose une fresque interactive dans les rues de Marseille.
« Marseille : le mistral urbain », questionnement sur les évolutions et la vie dans la ville.

Proposée par le pôle web d'Arte France, avec Jeanne Robet et Caroline Fontana (Arte Radio), et Thomas Azuélos (dessinateur marseillais), cette fresque nous amène à ressentir plutôt qu'à commenter ou expliquer. Un projet qui montre à quel point le son n'a pas forcément besoin d'effet visuel et de surcharge, ici l'internaute est invité à cliquer sur le bouton lecture au fil de son avancé dans la fresque. Réalisée en Flash, la simplicité du principe se prêterait aussi bien au HTML et JavaScript pour une meilleure portabilité. La richesse sonore est mise en valeur par la simplicité du dispositif, une vision ouverte de ce que peut transmettre un site web à l'aide du son.

Voyage interactif et sonore au fil des peintures animées de Claude Monet.

Son et création web immersive, Claude Monet.
Adresse : http://www.monet2010.com/

Site internet réalisé en 2010 pour l'exposition de Claude Monet au Grand Palais à Paris, par le studio parisien les 84 (http://www.84paris.com/). Le son ponctue de manière délicate et poétique les univers traversés au fil des interactions. Le site est en Flash ce qui facilite l'intégration des motions réalisés sur After Effects, la gestion du son et les effets d'interactions. Un bel exemple des pouvoirs immersifs du son et de la musique dans une navigation web.

Clavier interactif

Clavier sonore et interactif, Patatap.
Adresse : http://www.patatap.com/

Jono Brandel (jonobr1.com ) mêle conception graphique et programmation pour la création de ce site intrigant proposant à l'internaute de composer une musique (par Lullatone) et l'univers visuel associé. La relation synesthésique entre note joué, animation et son, transforme le clavier en instrument de musique.

L'usage du son vers des formes plus traditionnelles sur le web

Son et création web immersive, Tyoulipsisters.
Adresse : http://www.tyoulipsisters.com/

L'usage du son s'étend aussi vers des formes plus traditionnelles ou commerciales sur le web, en ambiance de fond. Un exemple parmi d'autres avec le site tyoulipsisters.com où le fond musical et la vidéo apporte une atmosphère particulière au fil de la navigation, une certaine poésie.
Un très bon moyen, si les choix musicaux sont appréciés, pour amener l'internaute à prendre le temps et faire de sa navigation une ballade.

Cet article vous a intéressé ? Partagez :